L’Eglise néo-apostolique de Cape Town fête ses 100 ans

Cape Town. Transmission du service divin de Cape Town: L’apôtre-patriarche Wilhelm Leber célèbre le service divin de Pentecôte dans l’église néo-apostolique de Tafelsig, un immense bâtiment de 4000 places. Environ 1,5 million de fidèles néo-apostoliques sont reliés par satellite. Avant le début du service divin, un film retrace un siècle d’histoire de l’Eglise néo-apostolique à CapeTown. « Bienvenue à Cape Town, la mère des cités d’Afrique du Sud. »

En 1889 l’apôtre Carl Klibbe vint sur le continent africain, à Cape Town, en provenance d’Australie. Péniblement, il parvint à rassembler une petite communauté néo-apostolique. Bientôt se fit sentir le besoin d’avoir sa propre église, afin de pouvoir y célébrer des services divins de manière régulière. La communauté, consistant en neuf familles, réussit, on ne sait comment, à collecter 700 livres. Pour 175 livres, elle fit l’acquisition d’un terrain dans Palmyra Road à Claremont, dans la banlieue de Cape Town. Les 525 livres restants suffirent pour construire une petite église qui fut terminée dans le temps remarquablement court de quatre mois. Elle fut inaugurée à Pentecôte, le 4 juin 1906, il y a exactement 100 ans. Cette petite chapelle était la première église construite en Afrique.

La cérémonie de consécration fut impressionnante et commença avec la lecture du 122e Psaume par l’apôtre Klibbe. Il expliqua le texte et exhorta ses auditeurs à retourner aux vérités simples de la foi chrétienne. Après le discours d’inauguration et une courte prédication, le consul général d’Allemagne, Freiherr von Humboldt, prit la parole. Il exhorta les personnes présentes d’être de bons citoyens. Le maire de Claremont, H. Hands, releva que la rapidité de la construction de l’édifice était une démonstration de la force du zèle et des sacrifices personnels. Il souhaita beaucoup de succès à la communauté.

Le service divin dans l’église nouvellement consacrée se fit en anglais, allemand et néerlandais et dura entre trois et quatre heures.

En 1932 l’église de Palmyra Road fut agrandie et, plus récemment, elle a été entièrement rénovée. Aujourd’hui des réunions y ont lieu pour les frères du ministère, des séminaires ou des mariages. En plus, l’église héberge une petite collection d’images et souvenirs de ses cents ans d’existence (voir photos ci-dessous).

A partir de cette première communauté néo-apostolique d’Afrique, l’Eglise territoriale de Cape Town comprend 1000 communautés et environ 500 églises, rassemblant plus de 290.000 membres. Dans quelques régions de la presqu’île du Cap le nombre de membres a crû dans une telle mesure que plusieurs églises ont dû être construites à proximité immédiate les unes des autres. L’église de Tafelsig, qui est mondialement la plus grande église néo-apostolique, est entourée de plusieurs communautés. Dans d’autres régions du Cap, nos églises font partie aujourd’hui des bâtiments remarquables pour leur qualité architecturale.

Vous trouverez d’autres informations sur l’Eglise territoriale du Cap sur son site internet.

7 juin 2006