Bezirksapostel Fehlbaum übergibt die Verantwortung...

Croatie : Un service divin solennel à l’occasion du passage de témoin à l’Allemagne méridionale

Bezirksapostel Fehlbaum übergibt die Verantwortung...

Varaždin /Zagreb. Comme nous vous l’avions annoncé, un changement a lieu dans la desserte pastorale et administrative des communautés néo-apostoliques de la Croatie : elle est désormais assurée par le champ d’activité apostolique d’Allemagne méridionale. Le changement a été officialisé le week-end dernier ; à cette occasion, les apôtres de district Markus Fehlbaum (Suisse) et Michael Ehrich (Allemagne méridionale) ont célébré respectivement un service divin à Varaždin et à Zagreb.

L’apôtre de district Fehlbaum  a procédé officiellement à ce changement au cours du service divin qu’il a célébré le samedi 15 mars 2014 dans la communauté de Varaždin. Le lendemain, dimanche 16 mars, l’apôtre de district Ehrich a conduit le service divin dans la communauté de Zagreb. Outre les membres de la communauté était aussi présents la conseillère du chef de l’État croate ainsi que de nombreux invités, tous les ministres du district ainsi que les frères du ministère d’Autriche qui avaient accompli les tâches pastorales en Croatie au cours des années passées. La télévision et la radio étaient également présentes, cette passation des pouvoirs ayant été annoncée dans les médias les jours précédents.

Jusqu’à présent, la desserte était assurée par la Suisse et l’Autriche

L’histoire de l’Église territoriale de la Croatie est mouvementée et intéressante. En 1947, une Allemande, membre de l’Église néo-apostolique, s’est installée dans la ville de Križevci. Avec d’autres membres de l’Église venus s’installer dans le pays par la suite, ces fidèles ont d’abord été desservis par un prêtre de Slovénie. Les premiers services divins avaient lieu une fois par mois à Zagreb. Dès le début, ce furent les apôtres de l’Autriche, toute proche, qui vinrent dans le pays. Les fidèles continuent de se souvenir de nombre d’entre eux avec reconnaissance. Depuis le début des années 1980, l’apôtre Rudolf Kainz est en charge de tous les ressorts néo-apostoliques dans le pays. C’est lui aussi qui a ordonné les premiers prêtres autochtones pour les communautés de Zagreb et Zadar. Au cours des années suivantes, de nouvelles communautés ont vu le jour, notamment à Varaždin et Darda. Actuellement, l’Église néo-apostolique compte 151 membres dans le pays, répartis dans quatre communautés et sept lieux de mission. Sept ministres sont en charge du bien-être spirituel des fidèles.

Des langues et des cultures semblables

Dès le mois de décembre, l’apôtre de district Markus Fehlbaum avait informé de ce changement ses ministres responsables en Suisse et surtout en Autriche. Dans son courrier, il leur avait écrit ceci : « Depuis de nombreuses années, les Églises territoriales de la Serbie, de la Macédoine, du Monténégro et de la Bosnie-Herzégovine sont desservies par l’Église néo-apostolique d’Allemagne méridionale. Les fidèles de ces pays partagent peu ou prou la même langue et la même culture avec la Croatie que nous desservons. À présent, la communion fraternelle et la foi des fidèles de cette région seront affermies par ce regroupement ; c’est pour cette raison qu’à l’avenir la Croatie rejoindra ces Églises territoriales au sein du même champ d’activité apostolique. »

La poursuite de l’édification est souhaitée

Aux yeux de l’apôtre de district Michael Ehrich, la poursuite de l’édification de l’Église en Croatie est souhaitable. Dans le même temps, il jette un regard rétrospectif reconnaissant sur le travail souvent pénible accompli par les pionniers qui avaient su parfaitement s’identifier avec leur Église, ce qui leur a permis de faire bouger un certain nombre de choses et de consentir des sacrifices : « Ils ont fait passer leur intérêt personnel au second plan, pour consacrer, pour nombre d’entre eux, leur vie entière au Seigneur et à sa cause. » La même disposition sera nécessaire pour le travail à venir : « Ce ne sont pas tant les difficultés qu’il faut considérer, mais bien plutôt les possibilités. »

L’Église néo-apostolique en Croatie dispose de son propre site web : http://www.nacrkva.hr/

20 mars 2014