Mise à la retraite de l'apôtre de district Horst Ehlebracht

Oberhausen. Après 43 ans d'activité ministérielle pour l'Eglise néo-apostolique, dont les dernières 11 années en tant qu'apôtre de district pour l'Eglise territoriale de Rhénanie-Westphalie, l'apôtre de district Horst Ehlebracht a été admis à la retraite lors du dernier service de Nouvel an. L'apôtre patriarche Richard Fehr a remercié son frère en la foi, ainsi que l'épouse et la famille de ce dernier. Le nouvel apôtre de district sera Wilhelm Leber, déjà responsable de l'Eglise territoriale de l'Allemagne du Nord (www.nak.de/nord/.

Croissance et stabilité ont été deux objectifs essentiels de l'apôtre de district Horst Ehlebracht pour l'Eglise territoriale de Rhénanie-Westphalie (www.nak.de/nrw/), dont il dirigeait les destinées en tant qu'apôtre de district et président depuis le 13 octobre 1991, date à laquelle ce ministère lui fut confié par l'apôtre patriarche Fehr. Ce district comprend plus de 530 communautés rassemblant près de 100.000 membres auxquels s'ajoutent environ 300.000 membres dans les Eglises territoriales dont la Rhénanie-Westphalie a la responsabilité. Parmi elles, on peut citer l'Angola, l'Inde, la Russie septentrionale et quelques pays d'Extrême-Orient.

Le service divin fut transmis par satellite dans plus de 300 communautés néo-apostoliques réparties entre la Rhénanie-Westphalie, les pays baltes, plusieurs républiques du Caucase, le Portugal et la Russie occidentale. Tous les apôtres de district d'Europe étaient invités à ce service.

Par la même occasion, l'apôtre patriarche procéda à l'ordination de deux apôtres et sept évêques pour l'Angola et l'Inde. Il s'agit, pour l'Angola, des apôtres Afonso Avelino et Tomás Evaristo ainsi que des évêques Fernando Muliata, Pedro Ndosa, Nataniel des Santos Lucanosa, Mateus Maca et Daniel Chissanha, et, pour l'Inde, des évêques Vinod Masih et Desmond Heppolette.

D'autres détails de ce service divin particulier sont publiés sur le site officiel de l'Eglise territoriale de Rhénanie-Westphalie (voir www.nak.de/nrw/).

2 janvier 2003