La manufacture d'hosties du Cap

Cape Town. C'est le 3 février 2003 que la nouvelle manufacture d'hosties de l'Eglise néo-apostolique du Cap (Afrique du Sud) a lancé sa production d'hosties destinées, en un premier temps, aux communautés des Eglises territoriales du Cap et du Sud-Est africain.

La Sainte-Cène est célébrée à l'occasion de chaque office religieux de l'Eglise néo-apostolique. Le corps et sang du Christ sont dispensés en forme d'une hostie (voir www.nak.org/text/4-f.html) Cela trouve son origine dans l'initiative de l'apôtre-patriarche Hermann Niehaus qui déjà en 1917 introduisit la distribution d'hosties.

Depuis lors, les hosties ont été fabriquées dans la manufacture d'hosties à Bielefeld. Le site internet officiel de l'Eglise territoriale de Nordrhein-Westfalie contient un article intéressant relatant l'histoire de cette institution. (voir www.nak.de/nrw/p_6_5.html).

Aujourd'hui, une nouvelle manufacture d'hosties existe à Cape Town, Afrique du Sud. Le magazine "Notre famille" No. 6 du 5 juin rapporte comme suit à ce sujet:

Sur le continent africain vivent plus de sept millions de fidèles de l'Eglise néo-apostolique, dont cinq millions dans les pays subsahariens. Jusqu'à présent, ils étaient approvisionnés en hosties produites à Bielefeld (Allemagne). Il y a quelque temps de cela, l'apôtre de district Noël Barnes (Le Cap) s'était entretenu avec l'apôtre de district (actuellement en retraite) Horst Ehlebracht (Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Allemagne) au sujet de la production éventuelle d'hosties en Afrique du Sud. D'autres entretiens ont eu lieu ensuite ave l'apôtre-patriarche qui a approuvé la proposition d'installer une seconde manufacture au Cap. Cela permettra, d'une part, de créer des emplois pour des membres de l'Eglise et, d'autre part, les coûts de la main d'œuvre et de la fabrication sont plus bas en Afrique du Sud, et, de surcroît, cela évitera les frais de port très élevés.

On eut tôt fait de trouver les locaux adéquats: un complexe d'immeuble qui, jusqu'à une date récente, avait servi d'atelier de menuiserie propre à l'Eglise pour la construction d'orgues. En mars 2002, on y engagea de grands travaux de transformation et de rénovation, en veillant avant tout à créer un espace de travail sans poussière. A partir du mois d'octobre, des frères d'Allemagne, dirigés par le frère Bernd Noelke, de Bielefeld, installèrent les machines nécessaires: fours, presses, séchoirs et machine de conditionnement. Tous les appareils avaient été contrôlés à Bielefeld, en condition de production, avant d'être acheminés en Afrique du Sud par voie maritime. Au Cap, le frère Noelke s'est également chargé de former les frères et sœurs sud-africains qui travailleront dans la manufacture d'hosties.

La capacité de production est de 240.000 hosties par jour; dans un premier temps, 4,7 millions d'hosties seront confectionnés au Cap chaque mois, ce qui couvrira les besoins des champs d'activité des apôtres de district Barnes (Le Cap) et Johann Kitching (Sud-Est africain). Par la suite, on y produira aussi des hosties pour d'autres régions d'Afrique, mais cela nécessitera l'acquisition d'un four supplémentaire. Pour l'heure, la production est semi-automatique, mais, à terme, une production entièrement automatisée est envisagée.

Vous pouvez trouver d'autres informations intéressantes de l'Eglise territoriale du Cap ici: www.naccape.org.za

19 June 2003